» retour

Eclairage pour postes de travail antistatiques

Les luminaires antistatiques de Waldmann assurent un éclairage optimal des postes de travail dans le secteur de l'électronique

Lampe à loupe TEVISIO
Luminaire sur bras articulé TANEO
Luminaire pour systèmes modulaires TAMETO
Lampe à loupe TEVISIO

Villingen-Schwenningen, août 2014 : les dommages causés aux composants électroniques par les décharges électrostatiques constituent un problème bien réel. Des zones de protection et des postes de travail aménagés spécifiquement sont essentiels pour éviter ces dommages. C'est pourquoi le fabricant de luminaires Waldmann propose également ses luminaires de poste de travail en variantes antistatiques.


Déjà des décharges d'une tension de 100 volts, imperceptibles pour l'homme, peuvent affecter les composants électroniques. Les dommages causés sont très difficiles à déterminer, car ils font souvent partie des vices cachés. Une décharge électrostatique peut ainsi endommager l'électronique de manière invisible : celle-ci peut dans un premier temps fonctionner tout à fait normalement, et tomber en panne - parfois après des mois - chez le client. Ces problèmes peuvent cependant être évités si toutes les précautions nécessaires sont prises. Celles-ci comprennent l'équipement antistatique des postes de travail avec des chaises et des tables appropriées, mais aussi d'autres éléments placés à proximité immédiate du poste de travail, tels que l'éclairage.

Souvent, la finesse des pièces manipulées aux postes de travail antistatiques exige la réalisation de tâches visuelles pénibles. Un éclairage proche du poste de travail, adapté à l'activité de manière optimale, participe au bon déroulement de ces tâches. Cet éclairage nécessite impérativement des luminaires antistatiques pour éviter tout dommage dû aux décharges électrostatiques.


Exigences pour un éclairage antistatique

Des composants électroniques entrant en contact ou simplement placés près d'un luminaire portant une charge électrostatique peuvent subir une décharge subite. Ce point est particulièrement important lors du travail avec des lampes à loupe ou articulées placées très près des composants. Mais la protection antistatique est importante aussi pour des rampes d'éclairage, si elles sont disposées à moins de 30 cm du plan de travail ; à cette distance, les luminaires peuvent charger des composants électroniques par le phénomène de l'influence électrostatique. Ils se déchargent alors subitement lorsqu'ils entrent en contact par exemple avec la panne d'un fer à souder.


Les luminaires ne sont pas des éléments de contrôle aux termes des tableaux 2 et 3 de la norme sur les phénomènes électrostatiques NF EN 61340-5-1: partie 5-1. Des règles spécifiques de qualification et de contrôle ont cependant été définies pour ces éléments de contrôle particuliers. Par principe, il faut éloigner du poste de travail antistatique tous les éléments isolants, c'est-à-dire qui ne sont pas conducteurs. Les luminaires non antistatiques, dont des composants comme les loupes, les corps ou les diffuseurs sont souvent réalisés en matériaux non conducteurs et qui peuvent porter des charges élevées, appartiennent à ce groupe. A l'opposé, les luminaires antistatiques ne peuvent en aucun point porter une charge supérieure à 100 volts.


Les luminaires antistatiques de Waldmann

Le fabricant de luminaires Waldmann soutient les responsables des entreprises en charge des problèmes de décharges antistatiques dans leur démarche vis-à-vis de cette problématique. Il offre, avec ses luminaires de poste de travail antistatiques, une gamme de luminaires pour zones de protection antistatique unique par son étendue. La lampe à loupe TEVISIO, la lampe articulée ou fixe TANEO et la rampe d'éclairage TAMETO à fixation suspendue ou latérale répondent aussi en termes de protection antistatique aux standards de qualité les plus élevés de Waldmann.

Ainsi, par exemple, la loupe en verre de TEVISIO porte sur ses deux faces un revêtement conducteur. Tous les diffuseurs sont munis d'un revêtement conducteur, la peinture des corps métalliques est conductrice, tout comme celle des éléments en matière plastique du corps, si la matière plastique n'est pas elle-même conductrice.


Tous les luminaires antistatiques de Waldmann ont été testés par un organisme indépendant. Le rapport d'essai est fourni au client avec le luminaire. Il indique également la méthode d'essai et les valeurs limites. Les luminaires portent le logo EPA, soutenant ainsi la démarche ESD pour le développement du programme de contrôle ESD et des audits de la gestion de la protection antistatique.