» retour

Système de gestion de l'éclairage PULSE VTL

Eclairage biodynamique au bureau

PULSE VTL - Matin
PULSE VTL - Midi
PULSE VTL - Après-midi
PULSE VTL - Soir
PULSE VTL
PULSE VTL

Villingen-Schwenningen, mars 2014 : Le nouveau système de gestion de l'éclairage PULSE VTL de Waldmann simule l'évolution dynamique de la lumière du jour, apportant ainsi la lumière naturelle et ses effets bénéfiques au poste de travail.


Issue d'une longue expérience

Waldmann dispose d'une expérience de dix ans dans le domaine de l'éclairage biologiquement actif, acquise par la mise en oeuvre des luminaires de sa marque Derungs équipés du système de gestion de l'éclairage Visual Timing Light (VTL) dans le secteur des soins.

Avec son nouveau lampadaire LED LAVIGO, disponible dès cet automne, Waldmann applique maintenant la simulation biodynamique de la lumière du jour aux besoins spécifiques des bureaux.

Le responsable produit Klaus-Jürgen Hahn déclare : "Avec l'éclairage biologiquement actif, nous voulons faciliter la vie des gens à leur poste de travail". C'est pourquoi ce système simule l'évolution de la lumière naturelle au cours de la journée, avec des proportions de lumière bleue plus importantes le matin. Le système de gestion de l'éclairage PULSE VTL a été développé en étroite collaboration avec le Prof. Dr. Herbert Plischke, Professeur en technique d'éclairage et en santé à l'université Ludwig Maximilian de Munich et collaborateur du Generation Research Program de Bad Tölz.

La proportion de lumière indirecte de LAVIGO reconstitue l'évolution de la lumière du jour selon une courbe de régulation programmable. Cet éclairage d'ambiance large assure une stimulation naturelle qui améliore la concentration et les performances. Avec une température de 4000 Kelvin, la proportion de lumière directe a une couleur neutre. L'utilisateur peut allumer, éteindre ou moduler cette lumière directe à volonté. "Cette combinaison assure le meilleur confort visuel possible au poste de travail", assure Klaus-Jürgen Hahn.


L'effet biologique de la lumière

L'effet biologique de la lumière est une découverte encore relativement récente. Bien que l'effet visuel et émotionnel de la lumière soit connu de longue date, les scientifiques n'ont découvert les cellules ganglionnaires de l'oeil qu'en 2002, prouvant ainsi l'effet non visuel de la lumière.

L'effet biologique de la lumière dépend de la température de la couleur et de la dynamique, de l'intensité, de l'extension et de l'orientation de la lumière.

La température de la couleur et l'intensité de la lumière varient de manière dynamique au long de la journée. La proportion de bleu dans la lumière active et inhibe l'hormone mélatonine. Des intensités dès 500 à 1500 lux ont un effet biologique. La lumière doit cependant éclairer de manière extensive et frapper l'oeil depuis l'avant et le haut.


Prise en compte de l'efficacité et du confort

Un éclairage biodynamique actif peut avoir par périodes une intensité nettement supérieure à celle prescrite par la norme, tout en présentant une grande efficacité énergétique. "Nous faisons appel pour cela aux modules LED à hautes performances les plus récentes et à nos capteurs de lumière du jour et détecteurs de présence PULSE" déclare Klaus-Jürgen Hahn. "A eux seuls, les capteurs réduisent la consommation d'énergie presque de moitié".

Le système de gestion de l'éclairage PULSE TALK de Waldmann permet la conception de solutions d'éclairage dynamiques et flexibles pour les bureaux collectifs. Les lampadaires communiquent entre eux par groupes au moyen d'ondes radio. La proportion de lumière indirecte dynamique peut ainsi être régulée de manière uniforme pour créer une ambiance homogène. Afin de préserver l'efficacité énergétique, l'éclairage direct reste éteint aux postes de travail inoccupés. L'utilisateur garde le contrôle de son lampadaire ; il peut à tout moment allumer ou éteindre à volonté aussi bien l'éclairage direct que l'éclairage indirect.